FANA-COLLEC
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

Aller en bas
yan67
yan67

Masculin Nombre de messages : 30951
Age : 45
Localisation : 57
Date d'inscription : 03/03/2009

Xenoblade chronicle 3D [ new 3DS ] Empty Xenoblade chronicle 3D [ new 3DS ]

Sam 28 Fév 2015 - 11:20
Xenoblade chronicle 3D

Xenoblade chronicle 3D [ new 3DS ] Xenoblade%20new3ds_zpshxmaucwl

XENOBLADE CHRONICLES 3D - Premier contact (Exclusif à la New 3DS)

Sorti en août 2011 sur Wii, Xenoblade Chronicles est considéré à juste titre comme un des meilleurs jeux de rôle existant. Aujourd’hui, le studio américain Monster Games (Donkey Kong Country Returns 3D, Pilotwings Resort) adapte cette aventure sur New 3DS en y ajoutant quelques petits éléments…

Les férus de RPG japonais savent que Xenoblade Chronicles demeure une valeur sûre dans le domaine. D’abord, l’histoire est captivante en permettant au joueur d’incarner Shulk sur fond de conflit ancien qui oppose deux races, les humanoïdes Homz aux machines de guerre blindées Mékons. Le jeune homme de 18 ans part à l’aventure pour venger la destruction de son village et forme en route une petite équipe composée de divers personnages. Tels que son ami soldat Reyn, le héros convalescent Dunban qui a éliminé les premiers Mékons il y a bien longtemps ou encore Fiora, la sœur de ce dernier. Pour renforcer le scénario, le jeu offre de nombreuses cinématiques en langue anglaise (hélas pas de voix japonaises dans la démo testée) sous-titrées en français qu’il est possible de passer en pressant sur Start. Celles-ci occasionnent parfois de grands moments d’émotion, mais aussi quelques dialogues humoristiques, notamment lors des rencontres en tête-à-tête avec d’autres personnages se concrétisant par des conversations à réponses multiples. Gare à ne pas fâcher votre interlocuteur si vous sélectionnez la mauvaise !

UNE LIBERTE D’ACTION

Si l’esthétique générale apparaît relativement séduisante sur New 3DS, notamment avec des personnages détaillés, en revanche certains environnements se révèlent assez vides et ternes. L’avantage toutefois est que la plupart d’entre eux sont immenses et qu’ils peuvent être traversés librement, même en nageant via les étendues d’eau, et sans occasionner de temps de chargement. Il est même possible d’esquiver ou d’attaquer n’importe quelle créature évoluant alentour, histoire d‘obtenir une poignée de récompenses. D’ailleurs, l’exploration rapporte des points d’expérience et permet de visiter une large quantité de lieux, tout en profitant en fond sonore des musiques sublimes signées Yoko Shimomura (Kingdom Hearts…). Les quêtes, y compris secondaires, semblent ici pléthoriques et devraient assurer une excellente durée de vie au jeu, à l’instar de la version Wii originale. Eh puis, pas d’inquiétude si vous êtes perdu dans l’immensité des décors, car une pression sur la touche R permet de rappeler l’objectif et le lieu de la mission. Parmi les actions possibles sur New 3DS, vous pouvez sauter en pressant B, parler avec d’autres personnages et examiner les objets en appuyant sur A, échanger des objets avec autrui grâce à Y, changer de cible avec L / R, afficher la carte avec ZR et diriger librement autour du personnage la caméra - qui s’avère pratique et maniable - à l’aide du mini joystick C.

En combat, vous êtes capable d’évoluer librement sur le terrain et d'attaquer comme vous le souhaitez les cibles entre lesquelles il est possible de switcher à volonté en pressant L ou R. Vous pouvez aussi incarner n’importe quel membre de votre équipe et faire intervenir plusieurs paramètres durant un affrontement, via un menu en bas de l’écran, contenant des types d’attaques différentes, dont les Arts propres à chaque héros. Ces Arts sont plus efficaces selon votre bon positionnement par rapport à l’ennemi. Ainsi, la Lacération dorsale de Shulk fait beaucoup de dégâts quand elle est effectuée derrière l’adversaire. A cela, il faut ajouter la présence de compétences, d’un cercle d’hostilité permettant de détourner l’attention de l’ennemi ou de liens possibles en cours de combat entre Shulk et ses coéquipiers aboutissant à des coups bonus. Sans oublier la faculté de donner des ordres aux membres de l’équipe via le bouton ZR (cibler l’assaut, attaquer à volonté ou se replier derrière Shulk). Ou encore de créer des gemmes à partir de cristaux d’éther et de les placer dans ses armes pour les booster. L’aventure apparaît donc à la fois riche et plutôt accessible dans son gameplay. Dommage néanmoins qu’hormis pour la carte et le statut des héros, l’écran tactile de la New 3DS ne soit pas mis à contribution. Car, par exemple, il faut user de la croix directionnelle et non du stylet pour choisir les Arts. De plus, les informations affichées (statut de l’ennemi, jauges de vie, dégâts…) se révèlent nombreuses et encombrent le petit écran de la console. Heureusement, il est tout de même possible d’en désactiver certaines dans les options, tout comme régler les axes et la vitesse de la caméra ainsi que de choisir entre une carte fixe ou en rotation selon l’orientation du personnage.

UN MODE COLLECTION

Histoire de faciliter l’immersion du néophyte dans l’aventure et son gameplay, Xenoble Chronicles 3D offre sur New 3DS un mode d’emploi relativement complet, directement consultable dans un menu dédié. L’univers, les personnages ou le système de combat y sont ainsi rappelés. Mais surtout cette version propose un mode Collection dans lequel vous pouvez échanger des jetons contre des personnages et des musiques. Vous obtenez ces jetons via Streetpass, avec des pièces de jeu (5 pièces de jeu contre 1 jeton) ou en utilisant un Amiibo compatible (celui de Shulk par exemple devrait pouvoir être utilisé une fois par jour afin d’obtenir à chaque fois trois jetons). Le mode Collection est par ailleurs divisé en plusieurs parties. La première concerne la Galerie des personnages dans laquelle vous pouvez débloquer les modèles en 3D des sept personnages principaux mais aussi des personnages secondaires et des boss. Il est possible de zoomer sur le personnage en question via la croix directionnelle mais aussi de le faire pivoter sur place grâce au joystick. Chaque héros dispose de plusieurs versions vêtues de tenues différentes, telles que Shulk en version coloniale, Reyn en version standard ou Fiora en version militaire.

Bonne nouvelle : les excellentes musiques de Shimomura peuvent aussi être collectionnées via Juke Box, l’autre menu principal de ce mode Collection. Et il devrait y en avoir une pléthore car elles sont réparties en trois catégories : Evènements, Exploration et Bonus. Enfin, il existe une Loterie à travers laquelle vous pouvez tenter de récupérer de nouveaux personnages ou des musiques inédites en misant des jetons. Le résultat est aléatoire si vous n’en misez qu’un seul et il se peut donc que vous obteniez quelque chose déjà en votre possession. Par contre, en sacrifiant trois jetons, l’obtention d’un nouveau personnage ou d’une nouvelle musique est garantie. Sans conteste, la présence de ce mode Collection devrait séduire les fans de la première heure mais aussi allonger encore un peu plus la durée de vie du jeu.



source : "jeuxvideo.com"
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum